Identification du Verticillium

Identification du Verticillium

26 septembre 2015 Arboriculture 0

Le genre « Verticillium » regroupe de très nombreuses espèces. L’une d’entre elles occasionne particulièrement des dégâts : Verticillium dahliae . Les végétaux touchés sont aussi bien des arbres forestiers ou d’ornement (érable, tilleul, prunus …) des arbres de production fruitière (olivier, abricotier …), des arbustes, des fleurs, des grandes cultures (pomme de terre, houblon, tournesol, colza …) ou des cultures maraîchères (tomates, fraises, melons …).

On peut retrouver ce Verticillium dans le végétal ou le bois  sous forme mycélienne et conidienne et dans le sol  sous forme de microsclérotes. Ainsi, une terre végétale contenant des microsclérotes de Verticillium dahliae  peut contaminer le végétal qui y sera planté en germant puis en pénétrant dans ses racines.

Entre d’autres, la societé Alcina a développé des méthodes spécifiquement adaptées à la problématique de V. dahliae  afin de diagnostiquer sa présence dans les tissus végétaux atteints mais aussi pour rechercher les microsclérotes dans un sol avant plantation.

Les techniques d’analyse utilisées basées sur la détection de l’ADN permettent de détecter spécifiquement de faibles quantités d’ADN de ce champignon, ce qui en fait une méthode très sensible.

 

Laisser un commentaire